Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/10/2011

Réminiscences une exposition de Laurence BRIAT

Réminiscences
du 4 au 25 novembre 2011

Briat, estampe, invitation

Peintre et graveur, Laurence Briat a centré son travail sur la présence humaine.

La gravure est pour elle un vaste espace de liberté qui offre sans cesse de nouvelles possibilités plastiques. Travaillant par séries, entre rigueur et hasard, elle poursuit une exploration incessante des procédés et des matériaux.

Pour Laurence Briat la gravure est mémoire. Ses «réminiscences» sont des retrouvailles imprévues, des souvenirs fragiles, des images dérobées ou des visions persistantes, des fragments d’histoire. Autant de traces, limpides ou embrouillées, sauvées de l’oubli, qui inventent un espace poétique.

Vernissage vendredi 4 novembre à partir de 19h

16/05/2011

Huellas en Aubesessions

3383602749.JPGUne nouvelle édition de Aubesession à eu lieu ce dimanche 15 mai 2011
De nombreuses animations musicales ont ponctué cette journée et une décoration de rue accompagnait les expositions de peintures, de scuptures, de photographies et autres objets d'art.

La maison de la gravure méditerranée s'est installée rue de Bel Air pour présenter une nouvelle étape du projet de Pascal MAHAUD DE LA CONTRIE et Sarah FREBY: Huellas

HUELLAS est né pendant la construction de l’exposition « Mano a Mano » pour les Hivernales de la danse Flamenca 2002 à Béziers. Je travaillais depuis trois ans sur la construction de cette exposition de peinture. Hebdomadairement je croquais les mouvements des danseurs lors des cours de flamenco et des spectacles. C’est la force et la sonorité des coups martelant le sol qui m’ont séduit et ont fait émerger le concept de récupérer ces empreintes emplies d’émotions.



Le projet est un partenariat en premier entre deux plasticiens moi-même, Pascal MAHAUD DE LA CONTRIE et Sarah FREBY, photographe plasticienne et en second deux ateliers de gravure, l’atelier Gyrinus et la Maison de la Gravure Méditerranée.

En tant que concepteur et porteur du projet HUELLAS, j’effectue un travail de recherche en gravure et sur des installations plastiques afin de retranscrire la force et l’émotion du flamenco. Une trace invisible pour les spectateurs est laissée sur scène comme une séquelle, un appel ou l’existence d’une identité.
La gravure, comme technique d’impression, permet entre autre de travailler sur l’empreinte dans son expression la plus authentique.
Les photossons, installations photographiques et sonores, de Sarah FREBY accompagneront les gravures à l’exposition. Un travail qui vient compléter cette recherche sur l’invisible du spectacle, des instants sensibles et encore fragiles de la construction d’une œuvre.

Deux techniques d’impression sont abordées en partenariat avec les ateliers de gravure :
La première privilégie l’élaboration de plaques d’impression (cartons, zinc, cuivre, lino …) dans le but de travailler sur les tirages avec une presse à gravure. Ce travail s’effectue en résidence à l’atelier Gyrinus conduit par l’assistante technique de Caroline BLONDEEL.

La seconde est l’impression directe avec un encrage de plaque recouvert d’un papier qui vient se glisser sous les talons des danseurs sur scène. L’intensité de la pression du talon fait remonter l’encre dans le papier. Le travail est mené en résidence à La Maison de la Gravure Méditerranée avec l’assistance technique de Vincent DEZEUZE.

P1080083.jpg



La performance HUELLAS a pour objectif d’expérimenter différentes techniques pour récupérer ces empreintes laissées par la danseuse ou le danseur de flamenco sur le sol. Le groupe de flamenco Huellas travaillera et accompagnera la performance dans ces représentations durant le projet jusqu’à l’exposition finale pour les Hivernales de la Danse Flamenca 2011 à Béziers.

Danse de tempérament le flamenco est d’une grande richesse qui puise au plus profond des émotions pour les exprimer sur scène. La danse (El Baile), dans l’histoire, arrive après le chant (El Canto). Le chant comme exutoire était utilisé comme un langage et un moyen de rébellion, il permettait de dénoncer l’oppression et les souffrances du peuple. Comme un prolongement de l’esprit le corps du danseur vient incarner les paroles du chanteur. Pris dans la ferveur du chant et de l’histoire le danseur exprime avec force et violence, grâce et légèreté, douleur et souffrance ses origines, son passé, son existence.
P1080109.jpg
La danse va au-delà des mots comme pour exprimer l’inexprimable. Le danseur vient faire lien entre terre et ciel. Il puise dans le sol la force, au bruit des talons, pour aller l’offrir au ciel avec les mains. Il s’ancre au plus profond de la terre pour en extraire le suc émotionnel en témoignage d’une certaine condition humaine de ses ancêtres. Le sol devient l’interface entre passé et présent où le danseur vient se nourrir.

P1070981.jpg



HUELLAS veut révéler l’invisible du spectacle flamenco. J’ai décidé de travailler sur cet ancrage à la terre, ce sol où les danseurs puisent dans la force tellurique et le « creuset » ancestral où sont mélangés joie, souffrances et amour, pour en exprimer toute l’émotion. Entre force et légèreté la frappe vient inciser, marquer, tracer ou effleurer afin d’estampiller de cette énergie le papier.HUELLAS veut en matérialiser l’empreinte sonore.

Le choix de la gravure comme technique d’impression permet entre autre de travailler sur l’empreinte dans son expression la plus brute afin de garder toute son intensité. Ce procédé permet de glisser des plaques sous les pas des danseurs de façon à récupérer l’empreinte dans son intégralité et de la retranscrire sur papier.
Ces gravures seront accompagnées d’installations plastiques et sonores : " les Photossons " de Sarah FREBY. Cette photographe plasticienne travaille sur "l’avant", sur la mémoire des formes, la mémoire des mises en espace, la mémoire du corps au travail....

La volonté est de créer un univers visuel et sonore à partir d’images et de sons provenant des moments de recherches, de questionnements, d’erreurs, d’essais qui font partie intégrante de l’œuvre finale."Le comment est la forme que l’artiste donne à l’œuvre, le comment permet de méditer sur la manière de faire, sur la technique, le comment exprime une part de l’artiste. Le processus de création permet de voir comment une œuvre s’est construite." Sarah Fréby.

huellas, aubesession, estampe, maison de la gravure méditerranée


Les Photossons se composent d'une série de photographies associées à un enregistrement sonore propre à l'univers de chaque évènement. Elle a souhaité suivre les différentes étapes de création et de réalisation du projet HUELLAS
Cette exposition se veut le complément du spectacle flamenco, la révélation de l’invisible qu’il imprime sur cette scène, dans le ciel et dans nos têtes...

Pascal Mahaud de La Contrie (son blog)


Aubesessions

13/02/2011

Des jeux de mots et des lettres à l'infini


Avec Marc Granier les adhérents de la Maison de la Gravure ont pu découvrir et expérimenter la typographie.

P1130509.JPG



La typographie (souvent abrégé en typo) désigne les différents procédés de composition et d’impression utilisant des caractères et des formes en relief.

La typographie est à l’origine l’art d’assembler des caractères mobiles afin de créer des mots et des phrases et de les imprimer. Cette technique a été mise au point vers 1440 par Gutenberg, qui n’a pas inventé l’imprimerie à caractères mobiles mais un ensemble de techniques conjointes : les caractères mobiles en plomb et leur principe de fabrication, la presse typographique, et l’encre grasse nécessaire à cet usage.

P1130399.JPG
La typographie, par extension, est la technique d’impression qui utilise le principe du relief, comme les caractères mobiles en plomb et en bois, mais aussi les images en relief, d’abord gravures sur bois puis clichés en métal et en photopolymère. La typographie a été pratiquement la seule forme d’impression jusqu’au XXe siècle, où elle a été remplacée par la technique de l’offset, elle-même issue de la lithographie inventée à la fin du XVIIIe siècle. L’impression typographique existe encore pour des travaux artisanaux à tirage limité ainsi que pour la découpe, l’embossage et l’estampage.
P1060435.JPG
Enfin, la typographie est l’art et la manière de se servir des caractères : choix de la police, du corps et de la mise en page.
Voila une expérience qui se renouvellera.

07/02/2011

Un lundi pour les étudiants

Ils sont étudiants en Arts-Plastiques à l'Université Paul-Valéry et ils ont la pêche!


Ils sont étudiants en Arts-Plastiques à l'Université Paul-Valéry et ils ont la pêche!

C'est la première fois qu'ils découvrent la gravure en pratique et ils veulent continuer. Dans le cadre de ses études, Damien a découvert la Maison de la Gravure Méditerranée et il a y fait un stage avant d'amener ses copains de la faculté.
Un petit groupe s'est constitué pour découvrir les différentes techniques de gravure.



P1130355.JPG




P1130373.JPG

Une expérience enrichissante pour chacun.

28/06/2010

Estampes « grand-aigle »

LA MAISON DE LA GRAVURE MÉDITERRANÉE
présente à la Galerie Saint Ravy à Montpellier: Estampes « grand-aigle »
Gravures grand format
Marie-Odile BLERVAQUE, Marie-Noël DAVID, Vincent DEZEUZE,
Dominique JUCHAULT-MANLEY, Elisabeth KEH-CHALAS

Lire la suite

Exposition Chahab

Rêves gravés

EXPOSITION de gravures
du 21 mai au 7 juillet 2010
ouverture du lundi au vendredi de 14h à 18h et sur rendez-vous
06 76 07 85 98 nocturne lundi jusqu'à 21h30 (hors vacances scolaires)

Lire la suite