Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/01/2012

La belle journée

Cette journée STEAMROLLER a été une réussite!

Un temps idéal, des artistes en pleine forme, et donc des oeuvres splendides!

Merci à tous les artistes, merci aux organisateurs de P.A.R.C.

Des images de E.Keh

04/01/2012

Steamroller, estampes grand format réalisées au rouleau compresseur

LA MAISON DE LA GRAVURE MÉDITERRANÉE et l'association P.A.R.C. présentent : «Steamroller»

steamroller-invitweb.jpg
En 2009 et en 2011 des estampes ont été imprimées au rouleau compresseur pendant les salons ARTpage. Ces gravures, en taille d’épargne sur médium, ont été réalisées sur place à Octon. ARTpage est un salon biennal dédié à l’estampe et au livre d’artiste organisé par l’association P.A.R.C.

De nombreux artistes ont participé à la création de ces immenses estampes:
Véronique Agostini, Florence Barberis, Hélène Baumel, Liliane-Eve Brendel, André Beuchat, Pierre Cambon, Dominik Chaudoir, Marc Granier, Laurent Hallet, Estelle Lacombe, Edith Schmid, Diane de Bournazel, Marie Christine Bourven, Dominique Héraud, Christian Henry, Vincent Dezeuze, Maoual, Judith Rothchild, Marie-Hélène Blanchard, Joan Beall, Jutta Fricke, Claude Eyraud, Xavier Moreno, Marc Granier, Delphine Joseph, Philippe Aubry, Sylvie Deparis, Pierre-Régis Dides.

P1010165.jpg
Venez découvrir ces impressions grand format (certaines font plus de 2,50m de long) à la Maison de la Gravure Méditerranée.


Le dimanche 22 janvier à partir de 10h les artistes de la région sont conviés à participer à la réalisation d'une grande matrice qui sera imprimée à la Maison de la Gravure Méditerranée dans l'après-midi, n’oubliez pas vos gouges et votre pique-nique.


Le vernissage aura lieu le vendredi 6 janvier 2012 à partir de 19h à la Maison de la Gravure Méditerranée
105 chemin des Mendrous 34170 Castelnau-le-Lez

du 6 janvier 2012 au 11 février 2011
Exposition ouverte du lundi au vendredi de 14 h à 18 h
et sur rendez-vous 06 76 07 85 98

P1010798.JPGP1020085.jpgDSC_0135.jpg

07/12/2011

Exposition "Comme un point sur le i"

exposition, estampe, maison de la gravure méditerranéeTondo/Kakemono

 

Comme un point sur le i

du 2 au 16 décembre 2011

 Vernissage/Brunch Dimanche 11 décembre 2011 entre 11h et 14h.

 

Les artistes adhérents de la MAISON DE LA GRAVURE MÉDITERRANÉE exposent sur le thème de la longueur et de la rondeur, cette exposition d'estampes propose de réunir des oeuvres variées avec deux formats imposés :

 

le Kakemono : nom masculin
(japonais kakemono, chose suspendue)
• Peinture ou calligraphie d'Extrême-Orient, que l'on suspend verticalement.

 

le Tondo : nom masculin
(italien tondo,abréviation de rotondo, rond)
• Tableau de forme circulaire. (Peinture de la Renaissance italienne.)

 

La meilleure façon de découvrir un atelier de gravure c'est de venir voir sa production, la maison de la gravure méditerranée présente du 2 au 16 décembre une belle collection d'estampes. Les techniques les plus variées y sont présentées et les sujets les plus divers y sont abordés. Venez vous immerger dans ce foisonnement d'images et découvrez des cadeaux originaux pour cette fin d'année.

 

03/12/2011

La maison de la gravure méditerranée à la seconde édition de l'Epicerie de l'Art

La seconde édition de l'Epicerie de l'Art organisée par l'association "le bouillon d'Art" se déroule les 2, 3 et 4 décembre 2011 à Collias (Gard).

P1090659.JPG

Cette année, vous découvrirez les petits formats à moins de 100 € de 45 artistes venus de tout l'hexagone. Oeuvres poétiques ou violentes, mais toujours sensibles vous ne pourrez rester indifférent aux créations.

epicerie de l'art, Collias

Ces oeuvres sont présentées dans le cadre de la salle des fêtes entièrement réaménagée à l'aide de palettes, cagettes et autres matériaux de récupération. Même si vous avez raté le vernissage décalé, ses hommes grenouille et son concert : c'est à voir absolument!

épicerie de l'art, Collias

epicerie de l'art, ColliasMais l'Epicerie de l'Art c'est aussi :

 

  • un atelier de création collective
  • un loto culturel
  • une librairie spécialisée autour des arts en marge
  • des projections vidéos
  • un espace de présentation de notre futur artothèque.

L'Epicerie de l'Art se déroule à l'Espace André Clément à Collias. L'accès à la salle est très facile et fléché.

16/11/2011

Un nouveau livre de coloriage aux éditions Maison de la Gravure Méditerranée

29/10/2011

Réminiscences une exposition de Laurence BRIAT

Réminiscences
du 4 au 25 novembre 2011

Briat, estampe, invitation

Peintre et graveur, Laurence Briat a centré son travail sur la présence humaine.

La gravure est pour elle un vaste espace de liberté qui offre sans cesse de nouvelles possibilités plastiques. Travaillant par séries, entre rigueur et hasard, elle poursuit une exploration incessante des procédés et des matériaux.

Pour Laurence Briat la gravure est mémoire. Ses «réminiscences» sont des retrouvailles imprévues, des souvenirs fragiles, des images dérobées ou des visions persistantes, des fragments d’histoire. Autant de traces, limpides ou embrouillées, sauvées de l’oubli, qui inventent un espace poétique.

Vernissage vendredi 4 novembre à partir de 19h

07/09/2011

La maison de la gravure méditerranée à ARTNÎM, la Foire Internationale d'Art Contemporain

artnim.jpg
La Maison de la Gravure revient cette année encore sur ArtNîm du 23 au 26 septembre 2011
avec sur le stand :
René Böll
Akané Kirimura
Laura Darbutaité
Walter Barrientos
Maoual
Chahab
Patrice Vermeille
Mustapha Belkouch
Alberto Valverde
Raphaël Mognetti
David Maes
Vincent Dezeuze
Sam Kerson
Véronique Agostini
Marie-Odile Blervaque
Marie-Noël David
Dominique Juchault-Manley
Elisabeth Keh-Chalas
Estelle Lacombe
Laurence Briat
Marc Granier
Dominique Héraud
Artnîm, estampes, salon, maison de la gravure mediterranee
Artnîm, estampes, salon, maison de la gravure mediterranee

16/05/2011

Comédie du livre 27 28 & 29 mai 2011

La Maison de la gravure méditerranée est présente à la Comédie du livre le 27, 28 & 29 mai 2011



Tous les jours à partir de 9h30 puis de 14h30 l'atelier je fais mon livre sera proposé aux 8/12 ans
Les jeunes gens réaliseront avec l'aide de notre équipe un livre d'artiste composé d'une ou deux images et d'un texte
Les images seront imprimées sur la presse taille-douce du stand et le texte sera imprimé en typographie traditionnelle grâce à une petite presse à épreuve.
Chaque atelier durera 2 heures avec 12 participants sur inscription directement au stand Maison de la Gravure Méditerranée.

comediedlivreml.jpg


com.jpg


Chaque jour LES ATELIERS TECHNIQUES DE L'ESTAMPE

P1060614web.jpg
le 27 mai à 12h - Ateliers techniques de l'estampe
Démonstration de la technique de la collagraphie

Présentation des livres d’artistes de Mustapha Belkouch, écrits par Nicole de Poncharra et James Sacré





Au Commencement était la Fin-5.jpgle 28 mai à 12h - Ateliers techniques de l'estampe
Démonstration des techniques mixtes : Estampe, gaufrage et collage.

Présentation des livres d’Akané Kirimura , écrits par Jean-Clarence Lambert

Exposition des premières sérigraphies de « Bios » livre d'artiste d’Akané Kirimura actuellement en cours d'édition à la Maison de la Gravure Méditerranée.





rothchildjudithfantome_rose.jpgle 29 mai à 12h - Ateliers techniques de l'estampe
Démonstration de la technique de la manière noire par Judith Rothchild et présentation de livres d’artiste des Éditions Verdigris avec des auteurs régionaux : Frédéric Jacques Temple, Marie Rouanet, James Sacré.

Huellas en Aubesessions

3383602749.JPGUne nouvelle édition de Aubesession à eu lieu ce dimanche 15 mai 2011
De nombreuses animations musicales ont ponctué cette journée et une décoration de rue accompagnait les expositions de peintures, de scuptures, de photographies et autres objets d'art.

La maison de la gravure méditerranée s'est installée rue de Bel Air pour présenter une nouvelle étape du projet de Pascal MAHAUD DE LA CONTRIE et Sarah FREBY: Huellas

HUELLAS est né pendant la construction de l’exposition « Mano a Mano » pour les Hivernales de la danse Flamenca 2002 à Béziers. Je travaillais depuis trois ans sur la construction de cette exposition de peinture. Hebdomadairement je croquais les mouvements des danseurs lors des cours de flamenco et des spectacles. C’est la force et la sonorité des coups martelant le sol qui m’ont séduit et ont fait émerger le concept de récupérer ces empreintes emplies d’émotions.



Le projet est un partenariat en premier entre deux plasticiens moi-même, Pascal MAHAUD DE LA CONTRIE et Sarah FREBY, photographe plasticienne et en second deux ateliers de gravure, l’atelier Gyrinus et la Maison de la Gravure Méditerranée.

En tant que concepteur et porteur du projet HUELLAS, j’effectue un travail de recherche en gravure et sur des installations plastiques afin de retranscrire la force et l’émotion du flamenco. Une trace invisible pour les spectateurs est laissée sur scène comme une séquelle, un appel ou l’existence d’une identité.
La gravure, comme technique d’impression, permet entre autre de travailler sur l’empreinte dans son expression la plus authentique.
Les photossons, installations photographiques et sonores, de Sarah FREBY accompagneront les gravures à l’exposition. Un travail qui vient compléter cette recherche sur l’invisible du spectacle, des instants sensibles et encore fragiles de la construction d’une œuvre.

Deux techniques d’impression sont abordées en partenariat avec les ateliers de gravure :
La première privilégie l’élaboration de plaques d’impression (cartons, zinc, cuivre, lino …) dans le but de travailler sur les tirages avec une presse à gravure. Ce travail s’effectue en résidence à l’atelier Gyrinus conduit par l’assistante technique de Caroline BLONDEEL.

La seconde est l’impression directe avec un encrage de plaque recouvert d’un papier qui vient se glisser sous les talons des danseurs sur scène. L’intensité de la pression du talon fait remonter l’encre dans le papier. Le travail est mené en résidence à La Maison de la Gravure Méditerranée avec l’assistance technique de Vincent DEZEUZE.

P1080083.jpg



La performance HUELLAS a pour objectif d’expérimenter différentes techniques pour récupérer ces empreintes laissées par la danseuse ou le danseur de flamenco sur le sol. Le groupe de flamenco Huellas travaillera et accompagnera la performance dans ces représentations durant le projet jusqu’à l’exposition finale pour les Hivernales de la Danse Flamenca 2011 à Béziers.

Danse de tempérament le flamenco est d’une grande richesse qui puise au plus profond des émotions pour les exprimer sur scène. La danse (El Baile), dans l’histoire, arrive après le chant (El Canto). Le chant comme exutoire était utilisé comme un langage et un moyen de rébellion, il permettait de dénoncer l’oppression et les souffrances du peuple. Comme un prolongement de l’esprit le corps du danseur vient incarner les paroles du chanteur. Pris dans la ferveur du chant et de l’histoire le danseur exprime avec force et violence, grâce et légèreté, douleur et souffrance ses origines, son passé, son existence.
P1080109.jpg
La danse va au-delà des mots comme pour exprimer l’inexprimable. Le danseur vient faire lien entre terre et ciel. Il puise dans le sol la force, au bruit des talons, pour aller l’offrir au ciel avec les mains. Il s’ancre au plus profond de la terre pour en extraire le suc émotionnel en témoignage d’une certaine condition humaine de ses ancêtres. Le sol devient l’interface entre passé et présent où le danseur vient se nourrir.

P1070981.jpg



HUELLAS veut révéler l’invisible du spectacle flamenco. J’ai décidé de travailler sur cet ancrage à la terre, ce sol où les danseurs puisent dans la force tellurique et le « creuset » ancestral où sont mélangés joie, souffrances et amour, pour en exprimer toute l’émotion. Entre force et légèreté la frappe vient inciser, marquer, tracer ou effleurer afin d’estampiller de cette énergie le papier.HUELLAS veut en matérialiser l’empreinte sonore.

Le choix de la gravure comme technique d’impression permet entre autre de travailler sur l’empreinte dans son expression la plus brute afin de garder toute son intensité. Ce procédé permet de glisser des plaques sous les pas des danseurs de façon à récupérer l’empreinte dans son intégralité et de la retranscrire sur papier.
Ces gravures seront accompagnées d’installations plastiques et sonores : " les Photossons " de Sarah FREBY. Cette photographe plasticienne travaille sur "l’avant", sur la mémoire des formes, la mémoire des mises en espace, la mémoire du corps au travail....

La volonté est de créer un univers visuel et sonore à partir d’images et de sons provenant des moments de recherches, de questionnements, d’erreurs, d’essais qui font partie intégrante de l’œuvre finale."Le comment est la forme que l’artiste donne à l’œuvre, le comment permet de méditer sur la manière de faire, sur la technique, le comment exprime une part de l’artiste. Le processus de création permet de voir comment une œuvre s’est construite." Sarah Fréby.

huellas, aubesession, estampe, maison de la gravure méditerranée


Les Photossons se composent d'une série de photographies associées à un enregistrement sonore propre à l'univers de chaque évènement. Elle a souhaité suivre les différentes étapes de création et de réalisation du projet HUELLAS
Cette exposition se veut le complément du spectacle flamenco, la révélation de l’invisible qu’il imprime sur cette scène, dans le ciel et dans nos têtes...

Pascal Mahaud de La Contrie (son blog)


Aubesessions

11/05/2011

Walter Barrientos "Le retour du Chaman"

"Je suis né dans un village du Pérou à 4 000 mètres d'altitude. Jusqu'à 13 ans, j'étais nomade, j'ignorais tout de l'école.
A 15 ans, je suis allé à Cuzco, la capitale, pour étudier. Le choc entre la vie rurale et la vie citadine a été terrible. Dans mon village, il n'y avait ni eau courante ni électricité. On vivait à l'ancienne. On ne parlait d'ailleurs pas le péruvien, mais un dialecte. A l'école, au début, je ne comprenais pas la langue. Je me sentais isolé. Seul le dessin me passionnait et me permettait de sortir un peu de mes réflexions.
Après le collège, je suis parti à Lima pour gagner ma vie. Durant trois mois, j'ai été policier, je n'aimais pas ce travail. Je suis retourné dans mon village pour suivre l'enseignement du Chaman. Le pays était très militarisé. Ma famille a été persécutée, ma mère accusée de terrorisme.

Barrientos66.jpg


Je deviens vendeur de journaux. «El caballo rojo» est notamment celui où j'ai beaucoup appris. C'est là que je découvre une annonce d'un concours des Beaux-Arts. Un vrai coup de cœur pour moi. J'ai été inscrit en section gravure par hasard mais j'ai été rapidement séduit par cette technique et j'ai obtenu plusieurs récompenses en fin d'étude."

elle-et-lui-p.jpg


En 1989 Walter Barrientos arrive en France et poursuit sa formation de gravure à l'école des Beaux-Arts de Montpellier sous l'œil de Patrice Vermeille. Sur une proposition de ce dernier et de Joëlle Pingaud, alors Directrice des Beaux-Arts, Barrientos va animer l'atelier d'impression de l'école pendant 3 ans.

En 1993, Walter Barrientos remet en route l'atelier de gravure de l'union des Arts Plastiques Méditerranée, qu'il animera jusqu'en 2001, date à laquelle il passera la main à Vincent Dezeuze pour aller s'installer à Toulouse.

Artiste invité, Barrientos travaillera deux ans à l'atelier d'estampes des Beaux-Arts de Toulouse grâce à la complicité de Jean-Luc Fauvel, professeur de la section graphique.

Aujourd'hui Walter revient montrer son travail dans sa ville d'adoption et au sein même d'un atelier à la naissance duquel il a largement contribué.

accusationw.jpg



du 21 mai au 1er juillet 2011

Vernissage vendredi 20 mai à partir de 19 H

exposition ouverte du lundi au vendredi de 14h à 18h
nocturne le lundi 21h30 (hors vacances scolaires)
et sur rendez-vous Tél. : 06-76-07-85-98